DISLEX

DISLEX

compagnie LRIR
Entre le documentaire et la fiction, Isabelle Ronayette et Martin Staes-Pollet, tous deux dyslexiques, décortiquent les difficultés liées à cette différence et décrivent le chemin solitaire à emprunter pour la transformer en atout

En partenariat avec le Centre social et Culturel de Vitry le François, dans le cadre du projet multipartenarial des Zatypiques (Accueil convivial dès 19h)

Isa, Martin et les autres… Les dyslexiques. Pour eux, les lettres et les sons se mélangent, les mots dansent et font naître d’autres mots, parfois drôles ou poétiques, parfois mystérieux et incompréhensibles. Quand arrivent les difficultés d’apprentissage, commence la peur d’écrire, de lire, mais aussi de la moquerie et du reproche. Isa, Martin et les autres sont rejetés et doivent apprendre à survivre.
Partis de leur propre expérience, les deux comédiens inventent une galerie de personnages pour interroger, avec sensibilité et humour, la difficulté des dyslexiques à vivre dans un monde où l’écriture est signe d’intelligence et de valeur. Quel masque le dyslexique prend-il pour se faire accepter par les autres ? Quels sont ses outils pour survivre ? Et si la dyslexie n’était pas un handicap, mais un don ? Et si, finalement, nous étions tous, en exil, à la quête de notre identité et de notre place dans le monde ?

LA PRESSE EN PARLE
C’est drôle, c’est frais, mais le sujet est fort.
— Le Républicain Lorrain, décembre 2019

 

théâtre
Dates
jeu 10 novembre 2022 - 19:30
Lieu
Espace Simone Signoret
01:15
Tarif
Partagez !

mise en scène : Isabelle Ronayette
assistante mise en scène et image : Laurence Rebouillon
comédien·ne·s : Martin Staes-Polet et Isabelle Ronayette
lumières : Ivan Mathis
dramaturge : Olivier Chapuis
vidéo : Thomas Guiral

coproduction : NEST − CDN transfrontalier de Thionville-Grand Est, La Halle aux Grains, Scène nationale de Blois
soutiens : Rotondes Luxembourg, Kulturfabrik Esch-sur-Alzette, Festival Momix, Théâtre Maison d’Elsa
Dislex bénéficie de l’aide au projet de la DRAC Grand Est et du soutien du réseau La vie devant soi en Ile-de-France
Création novembre 2019

vous aimerez aussi